Terrasses en bois en région de Namur : quel bois est le plus utilisé ?

Une terrasse en bois, c’est naturel, élégant et esthétique. Encore faut-il choisir la bonne essence qui offrira un rendu impeccable et qui résistera le mieux aux affres du temps qui passe. Alors de quel bois se chauffent les Wallons quand il s’agit d’aménager leur terrasse ? Luc Huybens, artisan-menuisier expert en terrasses en bois de qualité à Namur, vous dévoile leur préférence.

Les Wallons réclament du bois certifié PEFC pour leur terrasse

Bois de terrasse à NamurIl est de plus en plus demandé auprès des menuisiers-ébénistes. Le bois certifié PEFC à la cote auprès des Wallons qui souhaitent aménager leur terrasse. Mais qu’est-ce que le bois PEFC ? C’est un bois issu de forêts gérées de façon écoresponsable et durable. Les arbres sont abattus selon un cahier des charges précis afin d’éviter la déforestation. Ce certificat PEFC garantit une traçabilité du matériau dans une époque ou de plus en plus de gens veulent savoir d’où provient ce qu’ils achètent.

Les bois de classe 1 et de classe 2 sont privilégiés pour les aménagements extérieurs

Les essences de bois sont catégorisées en 4 classes représentant leur qualité et leur résistance aux aléas climatiques :

Classe 1 : les bois exotiques

Le top du top en bois de terrasse reste le bois IPÉ. Originaire d’Amérique du Sud, il est reconnu comme étant le plus stable en extérieur. Il ne bouge pas d’un point de vue dimensionnel et ne se tord pas.
D’autres essences sont également fort appréciées dans la réalisation de terrasses en bois : le Cumaru (Amérique du Sud) et le Padouck (Afrique). Celles-là et d’autres sont disponibles en fonction du rythme de production dans leur pays d’origine.

Classe 2 : les bois indigènes

Ils sont issus de chez nous, de Belgique, de France, en tous cas, d’Europe. Les essences indigènes tirent également leur épingle du jeu en tant que bois de terrasse. Qui plus est, travailler avec ce type de bois c’est aussi faire un geste pour la planète. Il vient de moins loin. C’est une mise en avant du circuit rapide. Aussitôt un arbre coupé, un autre est replanté.

Sapin rouge du Nord autoclave 

Ce bois local subit un traitement par dépression, consistant à injecter dans ses fibres un produit le rendant insensible aux intempéries. Cette méthode permet de placer ce bois entre la classe 2 et la classe 3. C’est le système durable le plus économique.

Bois Thermowood

C’est aussi du sapin rouge du Nord mais qui subit un autre traitement que l’autoclave. On le soumet à de hautes températures. La résine au cœur de la planche se fige. De cette façon, le bois passe de la classe 4 à la classe 2. Il devient résistant aux désagréments météorologiques.

Astuce éco pour une terrasse en bois de qualité accessible

Le bois de classe 1 est le plus cher à l’achat. L’idéal pour avoir une terrasse en bois de qualité, si on n’a pas un budget extensible, est de commencer petit. Investissez d’abord dans le placement de planches de classe 2. Plus tard, remplacez-les par un revêtement en bois de classe 1. La structure de base étant systématiquement fabriquée en bois de classe 1, vous gardez le gîtage et n’avez qu’à changer les planches de finitions.

Envie de construire une terrasse en bois de qualité sur votre propriété namuroise ?

La Menuiserie Huybens, à Sart-Bernard, est à votre service pour aménager votre terrasse en bois en région de Namur. Nos artisans menuisiers peuvent travailler avec des bois certifiés PEFC. Nous réalisons de nombreux travaux intérieurs et extérieurs liés au matériau noble et naturel qu’est le bois. Pour en savoir plus sur nos prestations ou demander un devis personnalisé pour un chantier, n’hésitez pas à nous contacter en téléphonant ou en remplissant notre formulaire en ligne.